Berberati: Mission spéciale de suivi du coaching en management à la Radio zoukpana

Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 29 mai 2018

Une mission spéciale de suivi du coaching en management a eu lieu du 22 au 29 mai 2018 à la Radio Zoukpana de Berberati. Cette mission, initialement prévue pour le mois d’octobre prochain, s’est transformée en une mission spéciale en raison de la crise qui prévaut au sein de cette radio communautaire membre de l’ARC Centrafrique. L’objectif était donc le constat des faits et de voir  comment désamorcer les maux qui gangrènent radio Zoukpana afin de relancer les activités de cette radio.

Pilotée  par Jean Clément SENGUE, Administrateur de l’ARC Centrafrique et Sahadou Zato ALI, Expert – consultant de CFI, la mission s’est fixée comme objectif de:

  • amener les uns et les autres à comprendre que le développement d’une radio communautaire associative a besoin du concours de tout un chacun;
  • réaménager les structures de cette radio afin de lui donner un nouveau souffle;
  • rappeler le staff sur l’utilisation du manuel de procédure et les textes régissant la vie de la radio, et
  • mettre des balises dans les procédures de gestion financière afin d’éviter des dérapages.

La mission speciale de suivi de coaching en management a assisté à l’Assemblée Générale ordinaire (annuelle) de la Radio Zoukpana tenue le lundi 28 mai 2018 dans la salle de délibération de la Mairie de Berberati. L’Assemblée Générale a réaménagé le Conseil d’Administration et le Comité de Gestion de la Radio Zoukpana.

En prélude à la mission spéciale de coaching, un audit financier diligenté par CFI et ARC Centrafrique a permis de constater des résultats amères dans la gestion de la Radio Zoukpana de Berberati. Les résultats de cet audit financier ont été présentés à l’Assemblée Générale.

Cette mission de suivi de coaching est dans le cadre du volet médias du projet pilote Relèvement et stabilisation en RCA. Projet porté par Expertise France en partenariat avec Avocats sans frontières Belgique (ASF) et CFI, et financé par l’Union Européenne(fonds fiduciaire Bêkou).

Le projet pilote « Relèvement et Stabilisation en RCA vise, sur deux territoires, Bria et Berberati, à appuyer le redéploiement des autorités locales, le renforcement de la concertation, de la justice et des médias locaux ainsi que la relance socio-économique, dans une approche transversale et participative.

Berberati: Radio Zoukpana, 24 ans au service de la population!

Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 10 août 2017
10 août 1993… Le président André Kolingba inaugurait Radio Mambéré qui deviendra, plus tard Radio Zoukpana. C’est la première radio installée hors des murs de Bangui. Première des quatre stations mises en place en partenariat avec l’ACCT (l’ancêtre de l’OIF), elle va être suivie de Radio Kuli Ndunga (de Nola), Maïgaro de Bouar et Linga de Bambari.
Malheureusement, elle naît avec quelques tares congénitales: le contexte de son inauguration sera un boulet que les radios de l’ACCT vont traîner. Aout 1993, c’était la campagne électorale présidentielle. André Kolingba voulait marquer un point auprès de la population de la Mambéré Kadéï. Jusqu’ aujourd’hui, beaucoup de leaders politiques considèrent ces radios comme des radios qu’elles doivent utiliser pour leurs propagandes.
Installée par le personnel de Radio Centrafrique, ses premiers agents (José Félix Koléga et Frédéric Monoyo) ont été détachés de la Radio Nationale . Ce n’est qu’ en 1995, que le personnel local (des quatre radios) sera recruté puis formé. Le statut de ces radios va poser problème pendant longtemps du fait de l’implication du personnel technique dans l’installation du matériel, la formation du personnel et la mise en place des organes de gestion (Comités de gestion). Il y aura même une coordination des radios locales à la Radio Nationale. Pour beaucoup de responsables du ministère, ces stations sont des démembrements de la radio nationale alors que pour l’ACCT, ce sont des radios communautaires.
René Pierre Ndoumbé (le plus ancien des correspondants de Radio Ndéké Luka), Chantal Esther Bilayi (actuellement au Ministère des Mines), le défunt Tonton Phily (qui a été chef des programmes de Ndéké Luka), Ange Nambéï (qui a été attaché de presse au Ministère de la Fonction Publique), Idriss Yaya (actuellement à Radio Ndéké Luka), … viennent de cette station .
L’histoire de Radio Zoukpana mérite d’être contée et écrite… A vos plûmes et enregistreurs….

N’délé: Remise de la maison de la radio communautaire N’délé pas loin

Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 17 juillet 2017
Coupure de ruban par le Sultan-Maire de Dar El Kouti

La fête a été très belle à Ndélé où l’ARC-Centrafrique a remis la maison de la Radio Ndélé Pas Loin à la Communauté, le 25 juillet 2017.
Le Bamingui Bangoran était l’une des préfectures où aucun son « national » n’arrivait depuis que Radio Centrafrique ne couvre plus que la ville de Bangui, en Fm. L’ARC-Centrafrique, en partenariat avec Free Press unlimited, a accompagné la communauté de Ndélé dans la mise en place d’une radio communautaire. Avec l’appui de l’Ambassade de France en Centrafrique, un bâtiment a été construit pour abriter la station.
La maison a été inaugurée par le préfet du Bamingui Bangoran assisté du sultan maire de la commune du Dar el kouti

Paoua: La radio Voix de Péndé de nouveau en onde.

Après plusieurs années d’interruption (2012 – 2014), Radio Voix de la Pendé de Paoua vient de reprendre ses émissions ce samedi 11 octobre.
Créée en 2010, avec l’appui de l’Unesco et financée par le Fonds de consolidation (PBF), Radio Voix de la Pendé s’est tue quelques mois après. Elle a été réclamée à cor et à cri par la population, les ONG et même les militaires qui y voient un outil de cohésion sociale et de développement.
Dans le cadre d’un projet de réhabilitation des radios communautaires initié par la Fondation Hirondelle et l’ARC, les habitants de Paoua retrouvent leur « tam tam » de la Pendé.

Photos de la cérémonie de lancement du projet Voix d’Espoir pour la Reconstruction et la Paix (VERP) mis en oeuvre par l’Institut Panos Europe en association avec l’ARC et la MPJ

Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 2 septembre 2014

Voici quelques photos de la cérémonie de lancement du projet Voix d’Espoir pour la Reconstruction et la Paix (VERP) de l’Institut Panos Europe, financé par la coopération française, qui sera réalisé en partenariat avec l’Association des Radios Communautaires et la Maison de la Presse et du Journalisme. Une cérémonie présidée par Didier Martial Pabandji, chargé de Mission en matière de communication, représentant du Ministre de la Communication.

L’ARC – Centrafrique dans de nouveaux locaux … provisoires!

Comments: No Comments
Published on: 2 septembre 2014

L’ARC commencera le mois de septembre hors du Centre Jean XXIII où elle était domiciliée depuis sa création.

Vu son évolution, les locaux appartenant aux Médias Catholiques sont devenus exigus. Quitter ce bâtiment à étage fut douloureux tant beaucoup de souvenirs l’y attachent. Mais, couper le cordon ombilical est nécessaire pour que l’enfant grandisse… Après quelques mois dans un petit bureau attenant à l’Amphithéâtre du Centre, l’ARC a finalement déménagé et a quitté le nid douillet pour s’envoler …
Le vol n’a été que de courte durée et ne l’a pas mené loin.
Juste de l’autre côté de l’Avenue de France, à côté de la menuiserie Nombala, en attendant d’emménager définitivement dans ses locaux, à la Maison de la Presse et des Journalistes, quand les démons qui bloquent le démarrage des travaux de construction auront été chassés.
L’ARC reste toujours sur l’Avenue de France et a maintenant une nouvelle adresse postale:ARC – Centrafrique, BP 2891 Bangui

Le programme Infomotrac, l’Association des Radios Communautaires – Centrafrique et Free Press Unlimited recrute l’équipe projet (1 coordonnateur, 2 formateurs, 1 technicien son et un administrateur)

Le programme Infomotrac, l’Association des Radios Communautaires – Centrafrique et Free Press Unlimited recrute l’équipe projet (1 coordonnateur, 2 formateurs, 1 technicien son et un administrateur) qui sera en charge du projet d’appui aux radios communautaires centrafricaines lancé cette fin d’année.  Les postes pourraient être prolongés sur 2016.

Un coordonnateur international chapeautera un équipe de 5 personnes et rendra compte à Free Press Unlimited et Jean-Ignace Manengou, président de l’ARC.

Pour plus d’information, contacter Jean-Ignace Manengou (manengoujeanignace(at)yahoo.fr> Pour plus d’informations, appelez le +236 75048850 ou +236 72550012.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Télécharger l’annonce (format pdf)

Publication du rapport « Les contenus médiatiques dans la crise centrafricaine: état des lieux et pistes pour des interventions relatives à la paix et l’amélioration de la gouvernance » par Internews en collaboration avec l’Institut Panos Europe

 

Central African Media Crisis french Benard Dende

Une étude, « Les contenus médiatiques dans la crise centrafricaine: état des lieux et pistes pour des interventions relatives à la paix et l’amélioration de la gouvernance » présente la situation des médias centrafricains et notamment leur comportement dans la crise actuelle.  Il présente également  les résultats du monitoring et l’analyse des six stations de radio situées à Bangui (dont 4 radios communautaires), six quotidiens et quatre sites, qui a abouti à 248 heures de nouvelles et d’information de radio les programmes et les articles 448. En effet, grâce à l’appui technique d’Internews et de l’Institut Panos Europe, l’OMCA a procédé à un monitoring spécifique des médias du 19 avril au 18 mai 2014.

Le document contient les éléments d’analyse suivant:

  1. Présentation du contexte politique et des éléments de compréhension du conflit intercommunautaire
  2. Le secteur médiatique en République Centrafricaine
  3. Principaux  résultats du Monitoring  spécifiques  des  médias  relatifs  au traitement  de l’information  pendant  le  conflit  actuel notamment la nature des sujets traités dans les journaux, la question du genre dans les contenus médiatiques centrafricains, les discours de haine et la question de la sensibilité au conflit

Si les discours de haine semblent circonscrit à la presse écrite, le contenu informatif produit par les journalistes centrafricains ou reproduits dans les médias centrafricains restent parfois potentiels dangereux et ne permettent pas aux médias de jouer pleinement leur rôle dans le processus de recherche de solutions au conflit actuel, ni dans le processus de consolidation de la fragile paix qui règne dans certaines parties du pays.

Le rapport contient également des recommandations qui ont pour objectif de renforcer la nécessaire place des médias dans les processus de consolidation de la paix, y inclus la transition démocratique et le futur processus électoral.

Télécharger le rapport « Les contenus médiatiques dans la crise centrafricaine: état des lieux et pistes pour des interventions relatives à la paix et l’amélioration de la gouvernance », Karim Bénard-Dendé, Internews, Institut Panos Europe, USAID, Union Européenne, Ambassade de France en RCA, Juillet 2013

Télécharger la version anglaise du rapport: « Media content in the Central African crisis: an overview and solutions for further peace-building and governance interventions », Karim Bénard-Dendé, Institut Panos Europe, USAID, European Union, French Embassy in the Central African Republic, July 2013

Emission en synergie du 29 juin 2013

Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 29 juin 2013

Depuis le 25 mai dernier, nous produisons et diffusons chaque semaine une émission en synergie diffusée simultanément sur les ondes de nos de Bangui et celles des provinces encore en onde. Aujourd’hui, notre invité est le ministre d’Etat Christophe Gazam Bety, ministre en charge de la communication, de la réconciliation nationale et de la promotion de la culture civique et démocratique.

Le thème débattu dans l’émission  s’articule autour de: « Quelle évaluation faire du rapport entre les nouvelles autorités de la RCA ». Plusieurs reportages de nos confrères de l’intérieur du pays et les appels de certains auditeurs ont alimenté cette émission.

Télécharger l’émission

Alerte: Radio Magbadja, les locaux pillés à Alindao

Categories: Radios Communautaires
Comments: No Comments
Published on: 7 janvier 2013

La radio communautaire Magbadja émettant à Alindao a été saccagée à la suite de la prise de la ville par les éléments de la coalition Séléka ce samedi 5 janvier 2013.

Cette jeune radio bénéficiait de l’appui direct de l’ARC et de RFI Planète Radio et venait de recevoir du matériel (photos).

Heureusement, les journalistes de la radio ne semblent pas avoir fait l’objet de tracas particulier pour l’instant. Rappelons que Blanche Elisabeth Olofio, journaliste de la radio communautaire Be Oko de Bambari, a été assassinée la semaine dernière.

«page 1 of 3
Welcome , today is Mercredi, 26 juin 2019