Bangui: Les femmes professionnelles de la communication luttent contre la mortalité maternelle

Categories: Infos ARC, Manifestations
Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 26 octobre 2013

En République Centrafricaine, cinq (05) femmes meurent chaque jour en voulant donner la vie. De nombreuses analyses ont révélé un faible taux d’utilisation de la planification

Préparation des invitées

familiale avec 9% pour les méthodes modernes, contre 11% pour les méthodes traditionnelles. A cela s’ajoute un faible taux de prévalence contraceptive soit 15,2% en 2010. Avec le dysfonctionnement des services de santé causé par la destruction, le pillage des centres de santé et le repli à Bangui des agents et cadres du secteur de la santé depuis le déclenchement de la crise qui sévit en RCA ces huit (08) derniers mois, cette situation risque de s’aggraver.

C’est pour faire face à cette situation que l’Association des Femmes Professionnelles de la Communication (AFPC) sur financement du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) est en train de mettre en place l’initiative « Ita Wali » (Ma Copine en français)qui est une stratégie de mobilisation communautaire focalisée sur l’implication de la communauté des les efforts de réduction de la mortalité maternelle. Cette initiative est orientée vers les femmes elles – mêmes, les couples, les jeunes filles et les familles afin les femmes deviennent des opportunités pour les autres femmes. Elle va utiliser d’abord les associations de femmes comme point de départ avant de s’élargir à d’autres organisations communautaires et structures de santé locale.

Vue sur le plateau

En prélude au lancement officiel de cette initiative, l’AFPC en partenariat avec l’ARC Centrafrique ont organisé cet après midi une émission en synergie sur la fréquentation régulière des formations sanitaires par les femmes enceintes en vue de réduire le premier retard, facteur majeur de la mortalité maternelle en RCA.

Cinq(05) invitées étaient en studio dans cette émission animée par Ingrid Josette SADANGA de Radio Ndeke Luka et Lugo NOUTENE DIANEGALE de Radio Centrafrique:

Mme Marie Josée GODANZI du Ministère des affaires sociales;

Mme Rosalie YABADA des Femmes Chrétiennes Catholiques;

Mme Brigitte ANDARA – PASSIRI Directrice de la Maison Dorcas;

Dr Mauricette Julie NANGOUMA – GODDOT Gynécologue obstétricienne et

Dr Suzanne SOBELA de l’UNFPA.

Télécharger l’émission en MP3

page 1 of 1
Welcome , today is Mercredi, 26 juin 2019