Deux types de présence possible sur internet pour les radios communautaires: podcast et streaming

Tags: ,
Comments: No Comments
Published on: 4 décembre 2011

Pourquoi être présent sur internet pour les radios communautaires? D’abord parce que l’internet, notamment l’internet mobile (sur les téléphones portables) se développe à vitesse grand V. On peut tabler que dans une dizaine d’années, internet sera présent dans la majorité des zones rurales de Centrafrique. Ensuite, le réseau permet d’échanger facilement des informations et de diminuer les coups de production pour les radios par une transmission facilitée des reportages des journalistes à la rédaction centrale et de donner davantage d’information. Enfin, la diaspora d’une région peut être intéressée à une participation dans le développement de sa région d’origine en écoutant les « nouvelles du pays » puis en s’impliquant dans le développement communautaire: la radio peut également chercher à développer de nouvelles sources de financement en fournissant de nouveaux services grâce au réseau internet mobile. Les radios communautaires ont un peu de temps devant elles pour se préparer à cette révolution.

Cependant, se tenir au courant et se former sont déjà des nécessités pour ne pas être dépassé par ces évolutions qui, à la fois, permettent de diminuer les coûts de production et de fournir des services d’information supplémentaires aux auditeurs.

De ressources de formation continue seront bientôt disponibles sur le site de l’Association des Radios Communautaires de République Centrafricaine (ARC Centrafrique).

La diffusion:

Deux types de solutions s’offrent aux radios de proximité: le streaming (exemple de streaming – Radio Okapi en République Démocratique du Congo) et le podcast (podcast des émissions produites de façon collégiale par les radios de proximité pendant la crise post-électorale en Côte d’Ivoire) .

Le streaming permet à l’auditeur d’écouter sur internet les programmes de sa radio favorite en direct.

Le podcast permet à l’auditeur de télécharger un programme puis de l’écouter lorsque bon lui semble meme sans être connecté.

Pour aller un peu plus loin:

Lire l’article du Nouveau Courrier, quotidien ivoirien (Manassé Déhé – 10/11/2011)

COP17 des Nations Unies sur les changements climatiques: participation des radios communautaires

Categories: Radios Communautaires
Comments: No Comments
Published on: 29 novembre 2011

Une délégation du réseau de l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC), dont l’Association des Radios Communautaires (ARC) est membre, participera aux débats de la 17e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP17) qui se tiendra à Durban en Afrique du Sud du 27 novembre au 9 décembre 2011. Les journalistes de l’AMARC assureront également la couverture du COP17 qui sera diffusée sur internet et par le biais du  réseau des radios communautaires de l’AMARC.

Pour écouter la couverture, allez à : http://www.amarc.org/index.php?p=AMARC_cop17_FR&l=FR&nosafe=0

Logo COP 17 Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Durban en Afrique du Sud (novembre décembre 2011)

L’AMARC est conscient que les modèles dominants de production et de consommation provoquent la destruction de l’environnement, l’épuisement des ressources et l’extinction des espèces. En traitant l’information comme une marchandise et non pas comme un droit des peuples, les médias traditionnels donnent plus d’attention aux gains à court terme et aux intérêts des puissants. C’est ainsi que l’ordre du jour en matière d’environnement s’est vu réduit aux fatalités et aux catastrophes, pourtant, il s’agit de la crise morale d’un système économique concret et de nos institutions politiques et sociales. L’AMARC propose d’adopter un ordre du jour sur les changements climatiques afin que toutes les communautés au sein desquelles elle travaille aient une information de qualité leur permettant d’entreprendre des actions plus efficaces et de demander aux autorités d’adopter des politiques pour atténuer les causes des changements climatiques.

Les journalistes du réseau de radios communautaires de l’AMARC couvriront le COP17 en plusieurs langues et auront recours à différents formats journalistiques. La couverture incorporera les activités des organisations de la société civile et leurs débats; elle informera également sur les positions des représentants gouvernementaux, leurs séances de négociation et documents élaborés; et elle mettra également en exergue au niveau international les productions radiophoniques locales des radios communautaires sur les changements climatiques et les perspectives des femmes. Les transmissions sur internet seront reprises par plusieurs radios communautaires locales en Afrique et dans le monde. La baladodiffusion en français, anglais, espagnol, portugais et dans d’autres langues sera disponible à http://www.amarc.org/index.php?p=AMARC_cop17_FR&l=FR&nosafe=0

Les radios communautaires de République Centrafricaine sont bien sur invitées à participer à l’évènement en diffusant certains des comptes rendus.

avec AMARC, Montréal.

Un guide de vérification des informations pour les journalistes sur Internet

Categories: Formation ARC
Comments: No Comments
Published on: 29 novembre 2011

Un guide de vérification des informations pour les journalistes sur Internet a été publié par le Centre International pour les Journalistes (International Center for Journalists ICFJ). Il n’est malheureusement uniquement disponible sur internet en anglais.

Voir le guide

La Journée du 13 février a été choisie comme Journée Mondiale de la Radio

Comments: No Comments
Published on: 18 novembre 2011

La journée du 13 février a été choisie comme Journée Mondiale de la Radio lors de la 187ème session de l’UNESCO à Paris (point 13 de l’ordre du jour). Une décision saluée par l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) qui avait appuyé formellement en juin 2011 la proposition déposée par l’Académie espagnole de la radio à l’UNESCO d’instaurer une Journée mondiale de la radio au sein du calendrier onusien. L’AMARC avait également  participé au processus de consultation auprès des parties prenantes pour vérifier la faisabilité de ce projet mené en juillet par deux experts indépendants engagés par l’UNESCO.
Les principaux objectifs de la Journée mondiale de la radio sont 1) de mieux faire comprendre au public et aux médias la valeur de la radio, 2) d’encourager les décideurs à soutenir, créer et fournir un accès à la radio et 3) d’offrir une perspective de mise en réseau pour les défenseurs et les praticiens de la radio du monde entier, afin qu’ils puissent échanger idées, expériences et ressources.

Prix du Jeune Journaliste Africain pour l’Environnement (PNUE)

Categories: Radios Communautaires
Comments: No Comments
Published on: 18 novembre 2011

Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) vient d’ouvrir les candidatures pour le « Prix du jeune journaliste africain dans le domaine de l’environnement » pour 2011. Ce prix récompense les jeunes journalistes africains ayant réalisé des reportages originaux sur l’environnement.

Ce prix est ouvert à tout journaliste de la presse écrite, audiovisuelle ou numérique qui a traité un sujet sur l’environnement en 2011.

Les reportages doivent intéresser les communautés locales ou régionales d’Afrique.

Un jury de journalistes et d’experts environnementaux sélectionneront le meilleur sujet et le vainqueur gagnera « un voyage tous frais payés aux États-Unis d’Amérique, où il/elle suivra un itinéraire « vert » », d’après le site du PNUE.

La cérémonie de remise de prix se déroulera lors de la 12e Session spéciale du Conseil d’administration du Forum ministériel mondial pour l’environnement à Nairobi, au Kenya, en février 2012.

La date limite de dépôt des candidatures est le 16 décembre 2011.

Pour en savoir plus: cliquer ici

Un manuel de journalisme sur les questions environnementales édité par le PNUE

Categories: Radios Communautaires
Comments: No Comments
Published on: 18 novembre 2011

Un manuel de journalisme sur les questions environnementales a été publié par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE). Ce manuel n’est malheureusement disponible qu’en anglais.

Manuel de journalisme sur les questions environnementales (PNUE)

 

 

Un manuel sur le journalisme d’investigation édité par l’UNESCO

Categories: Formation ARC
Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 26 octobre 2011

Un manuel sur le journalisme d’investigation utilisant la technique d’enquête par hypothèse a été édité par l’UNESCO. L’Association des Radios Communautaires de Centrafrique le met à disposition des journalistes centrafricains en téléchargement.

Manuel « L’enquête par hypothèse: manuel du journaliste d’investigation » (pdf)

L’AMARC demande des articles à ses membres et aux radios communautaires pour AMARC Afrique Info

Categories: Radios Communautaires
Tags:
Comments: No Comments
Published on: 20 octobre 2011

AMARC Afrique Info sollicite les responsables de radios communautaires et les membres de l’AMARC pour lui fournir des articles et informations sur leurs activités et notamment les sujets suivants:

  1. L’annonce de la création d’une radio communautaire.
  2. Lancement d’un projet particulièrement important impliquant votre radio ou le réseau national de radios communautaires.
  3. Changements importants survenus au sein de votre radio communautaire : établissement d’un partenariat, mise en place d’une nouvelle grille de programme, manifestation importante, sinistre, etc.
  4. Evénement particulier important : session de formation ou de plaidoyer initiée par le réseau national des radios communautaires, couverture d’un événement national ou international (élections, conférence ou campagne internationale, voyage d’études ou de participation à une manifestation à l’étranger, agression contre une radio ou un journaliste, etc.
  5. Succès de votre radio ou d’une radio que vous connaissez par exemple en matière de couverture d’un événement particulier ou en matière de viabilité financière, en matière de participation de la communauté, etc.
  6. Changement dans la législation et la réglementation concernant la radiodiffusion et les médias sociaux dans votre pays ou un autre pays dont vous êtes au courant.
  7. Compte rendu d’une étude ou d’une publication que vous estimez importante pour les acteurs de la radio communautaire et des médias sociaux.

Les contributions qui ne doivent pas excéder 1000 mots et doivent être accompagnées d’une photo numérique.

Les articles doivent être adressé au rédacteur en chef d’AMARC Afrique Info (alymanab@yahoo.fr)

Rencontre internationale axée autour de la problématique énergétique à laquelle sont quotidiennement confrontées les radios de proximité installées en zones reculées en Afrique Centrale (Kinshasa: 3 au 5 octobre 2011)

Categories: Manifestations
Comments: No Comments
Published on: 4 octobre 2011

Avec l’appui du Programme interbailleurs Medias pour la démocratie et la transparence en République Démocratique du Congo, sous l’égide de RFI et la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) son partenaire local, le Centre catholique Caritas abrite du 3 au 5 octobre 2011, la rencontre internationale axée autour de la problématique énergétique à laquelle sont quotidiennement confrontées les radios de proximité installées en zones reculées et notamment en Afrique Centrale.

Cette session qui réunit les ressources humaines nationales et étrangères a pour but de faire un état des lieux sur les diverses alternatives technologiques utilisées dans ces stations (solaires, huile végétale, traction animale, hydraulique, etc…) et d’établir un cahier des charges minimal pour chacune de ces solutions. Les participants feront part de leurs expériences spécifiques sur le terrain et des considérations techniques et contextuelles dont il faut tenir compte pour s’assurer d’un rendement fiable.

A l’heure où l’éecologie et l’environnement prennent une place de plus en plus importante dans les problématiques sociétales dans le monde, l’ARC Centrafrique a été l’un des précurseurs sur ces thématiques (Boeuf qui tourne à Bouar, Générateur à huile à Bambari) en partenariat ave RFI.

(source FRPC: lire la suite )

Atelier de lutte contre l’excision l’ARC et le CIAF Centrafrique à Bambari

Categories: Infos ARC
Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 25 septembre 2011

La mission a été entièrement organisée par l’équipe de l’ARC en collaboration avec le CIAF Centrafrique. Un atelier de formation est organisé du 17 au 23 septembre 2011 sur l’excision au sein de Radio Bé Oko.

Pascal CHIRHALWIRWA partageant les techniques d'une émission délocalisée avec les stagiaires

Cet atelier, animé l’équipe des formateurs, a regroupé le13 agents des deux radios de la localité à savoir Radio Bé Oko et Radio Linga FM. Cinq communications ont été données : – La cartographie de l’excision en Afrique et en Centrafrique par Madame Julie Ewango Ndouwa chargée de communication du Ciaf Centrafrique et Jean Ignace Manengou Président de l’Arc Centrafrique; – La législation centrafricaine et l’excision Augustin Guerehomoho des affaires sociales ; – Les conséquences obstétricales de l’excision par Mme Antoinette Watta, Sage Femme diplômée d’état, de l’ACABEF ; – Religions et l’excision par Bachir Goni et Jean Ignace Manengou ; – Le rôle des radios communautaires par Pascal CHIRHALWIRWA, coordinateur de l’IPP ; – Les techniques de production d’une émission délocalisée par Pascal CHIRHALWIRWA, coordinateur de l’Institut Panos Paris.

Le Groupe des comédiens unis de Bambari en scène pendant l'émission délocalisée au quartier Wangaï

Au cours de cet atelier, une émission délocalisée consacrée à l’excision a été réalisée par les stagiaires au quartier Wangaï et animée par les acteurs de la société civile entre autres le procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de Bambari, M. Gérard Benjamin NAMSIO et Mlle Lydie Fernande WIWELI de Mercy Corps. Des éléments sonores de cette émission, un magazine de 30 minutes a été réalisé et diffusé sur les ondes des radios Be oko et Linga FM de Bambari.

Cet atelier a donné comme résultat:

• 13 journalistes dont 3 femmes des radios communautaires de Bamabari sont formés sur la pratique de l’excision ;

• 13 journalistes et des acteurs de la société civile sont formés sur la pratique d’une émission thématiques délocalisée ;

• 3 chefs de groupes et 15 chefs de quartiers sont sensibilisés sur les méfaits de l’excision ;

• Les populations de Bambari sont informées sur l’excision ;

• Des résolutions sont prises en vue de la réduction de la pratique de l’excision dans la Ouaka en général et à Bambari en particulier;

• Reprise des éléments de l’émission délocalisée par Radio Centrafrique au cours d’une émission le 28 septembre 2011 à 11h30.

La mission sur la ville de Bambari a connu quelques difficultés:

Une participante à l'émission délocalisée posant sa question aux acteurs de la société civile

–          La non présence des membres du CIAF – Bambari et du Comité Préfectoral de Lutte contre les pratiques néfastes dans les activités

–          Problème de communication avec les radios (résultat : certaines activités préliminaires qui devaient être faites par les radios n’ont pas été faites) et avec le CIAF

–          Les intempéries : l’émission délocalisée a été perturbée par la pluie

–          Temps insuffisant : Une activité prévue (formation et réalisation d’une émission en synergie) n’a pu être réalisée par manque de temps

«page 1 of 3
Welcome , today is Mercredi, 26 juin 2019